View Sidebar
[Raspberry Pi] Du monitoring avec Raspcontrol

[Raspberry Pi] Du monitoring avec Raspcontrol

13 mai 2013 20 h 15 min2 commentaires

Dans ce court article, nous allons voir comment surveiller l’état de son Raspberry Pi grâce à Raspcontrol.

Présentation

Raspcontrol est une interface web qui nous permettra tous simplement d’avoir un aperçu de notre framboise à savoir :

  • Depuis combien de temps le Raspberry est-il en fonctionnement
  • L’utilisation du CPU et sa fréquence, utile si vous avez overclocké la bête 😉
  • L’utilisation de la mémoire
  • L’utilisation de la partition Swap (si la mémoire vive est insuffisante)
  • La température du CPU
  • Divers informations concernant le stockage
  • Les transfert de données (Envoi et réception)
  • Les utilisateurs connectés au Raspberry

 

Depuis cette interface, on peut également mettre à jour les paquets, redémarrer le serveur apache, choisir l’intervalle d’actualisation ou encore redémarrer le Pi.

Installation

Passons à la phase d’installation qui comme vous le verrez reste très légère.

La première partie consiste à vérifier la version de php installée sur votre Raspberry, si toute fois vous avez déjà procédé à une installation de php.

  • php -v

Procurez vous la dernière version, il s’agit de la 5, si vous ne l’avez pas :

  • sudo apt-get install php5-sqlite php5-cli php5-curl php-pear php5-gd php5-imagick php5-imap php5-xsl php5-common php5-mcrypt php5-recode php5-snmp php5-tidy php5-intl php-geshi

(source : blueberry4pi.com)

Ensuite, on va installer le logiciel git :

  • sudo apt-get install git

On télécharge maintenant Raspcontrol :

  • git clone https://github.com/bioshox/raspcontrol.git

On se déplace dans le répertoire « Raspcontrol » :

  • cd /Raspcontrol

Maintenant, on va modifier les permissions du script start.sh :

  • sudo chmod 777 start.sh (777 = rwxrwxrwx soit lecture, écriture et exécution)

Il nous reste plus qu’à modifier le script pour qu’il écoute sur le port 8080 (ou autre) plutôt que le 80 :

  • vi start.sh

Descendez jusqu’à la ligne qui commence par « PORT »

Tapez « i » pour passer en mode d’insertion puis remplacez  la valeur par 8080

Lancez le script en faisant :

  • ./start.sh

Il ne vous reste plus qu’à taper dans votre navigateur l’adresse du Raspberry sans oublier de préciser le port indiqué dans le script start.sh.

Exemple :

  • 192.168.1.23:8080

Si tous s’est bien passé, vous arrivez sur un page web qui vous demande de créer un identifiant et un mot de passe puis vous redirige sur cette page :

 

Le monitoring via Raspcontrol Le monitoring via Raspcontrol

Dans le prochain article, nous verrons comment overclocker simplement le Raspberry Pi :)

À bientôt !

2 commentaires

  • mick_ban

    Tuto interressant mais malheureusement les lignes de commande sont fausse…
    ex: « sudo pat-get install git » au lieu de apt-get

    de plus quand je rentre : sudo chmod 777 start.sh
    start.sh n’hesiste pas…

    • C’est corrigé merci :). Il s’agit d’une faute de frappe. Quelles sont les autres erreurs ?
      Concernant le script start.sh, êtes-vous dans le bon dossier ?

Répondre